Tout savoir sur la surélévation d’une maison

surelevation-maison

La surélévation d’une maison est une alternative au déménagement. Idéale pour ceux qui souhaitent aménager plus d’espace dans leur habitat, la surélévation consiste à créer une surface supplémentaire sur le toit du logement. Les travaux n’empiètent donc pas ni le terrain ni le reste de la partie habitée. Pour réussir cette opération, il faut être vigilant sur certains points, et surtout l’intervention de professionnels en rénovation et extension est une action non négligeable. Voici quelques conseils pertinents pour que votre projet de surélévation soit une réussite.

Les conditions nécessaires pour surélever un toit.

Pour voir si votre maison peut ou non supporter une charge supplémentaire, il y a une étude à faire au niveau de la structure du bâtiment. Certains ouvriers utilisent de l’ossature bois pour augmenter les chances de minimiser le poids et la charge sur la structure existante. Sur le plan financier, les tarifs varient en fonction du type de surélévation, de la structure et des modifications du rez-de-chaussée.

5 étapes à suivre pour une surélévation.

Le délai du chantier dépend de la grandeur de la structure. Une extension de 15 m² peut parfois prendre 4 mois.

On démarre avec des études du chantier pour vérifier que les fondations sont assez solides pour supporter le poids supplémentaire créé par la surélévation de la maison. On passe également par une étude des murs porteurs pour voir s’ils parviendront à soutenir la charge de l’étape supérieure. Ensuite, on fait la liste des matériaux à mettre en œuvre pour mener à bien le projet. Avant de procéder au rehaussement de la toiture, il faut impérativement voir ces éléments. Pour ce faire, il faut une intervention d’ingénieurs spécialisés pour établir une étude de terrain. L’entreprise Numérobis Rénovation, experte en travaux d’extension et de rénovation saura mieux que quiconque établir une étude complète du chantier. En savoir plus sur numérobis.

Après avoir réalisé un rapport sur la structure, il est temps de faire une demande d’autorisation de surélévation auprès de la mairie. Les démarches se font en fonction de la surface obtenue. Le mieux c’est de vous renseigner auprès de cette autorité pour de plus amples informations.

Une fois l’autorisation validée, vous pouvez désormais vous attaquer à la dépose de la toiture. Cette opération prend en moyenne 3 à 5 jours, c’est la durée qu’il faut pour enlever les ardoises ou les tuiles ainsi que toute la charpente. En saison pluvieuse, les ouvriers posent également des bâches afin de protéger la surface habitée de la maison. D’ailleurs, vous pourrez trouver un article en lien avec ce sujet ici.

A lire également >> :  Zoom sur l’importance d’un schéma d’égout

4ème étape : rehausser les murs et installer les réseaux. L’opération de rehaussement se poursuit désormais par l’élévation des murs après avoir déposé la charpente. Il y a deux façons de réaliser cette opération : soit en posant des briques ou du béton, si les fondations sont assez solides, soit par la pose d’une ossature bois si les fondations et les murs porteurs ne pourront pas supporter les charges.

La dernière étape consiste enfin à remonter la toiture et à terminer par les finitions. La surélévation se prolonge par le remontage de la charpente et des tuiles ou ardoises.

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. L’éclairage LED : un élément de décoration authentique - Une vie + "Pratique"
  2. La bonne technique d’installation d’une serrure sécurisée
  3. Comment choisir son agence immobilière ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*