Partir à la découverte des fêtes populaires en Bolivie

Pérou

Une destination culturelle par excellence, la Bolivie regorge de nombreuses villes authentiques classées par l’Unesco et reconnues par leurs traditions mythiques. Elles feront voyager les visiteurs au cœur de la culture andine.

L’un des évènements les plus remarquables du pays est celui du carnaval de La Paz. Celui-ci se déroule chaque année au cours du mois de février et se distingue par une fête riche en couleur munie de personnages diversifiés allant de Pepino à Ch’uta. Tout au long de ce carnaval qui dure généralement une semaine, les Boliviens s’expriment en toute liberté dans les rues locales. Des danses folkloriques en tout genre caractérisent principalement le festival. Mais aussi, celui-ci est marqué par lemélange de la culture autochtone et la tradition introduite par la colonisation. La fin du carnaval de La Paz est marquée par la mort du personnage principal : Pepino. Celui-ci est enterré afin de retrouver la force l’année prochaine.

Le carnaval d’Oruro, le plus grand évènement culturel bolivien

Célébré dans la ville d’Oruro, la capitale folklorique du pays, ce carnaval fait partie du festival Ito en l’honneur du peuple uru. Au cours d’un séjour en Bolivie, les touristes auront le privilège d’assister à cet évènement exceptionnel qui date de millénaire. Les cérémonies mettent en avant les coutumes andines, avec notamment des invocations faites à la Pachamama (la Terre-Mère, transformée en la Vierge Marie) ainsi qu’au TioSupay, l’Oncle de la montagne. Durant l’évènement, les diables dansent devant la Vierge, mère protectrice du peuple d’Oruro, un rituel ancestral pratiqué par les locaux afin de ne pas provoquer la colère de l’Oncle dans les mines. Considéré comme une fête nationale dans le pays, le carnaval d’Oruro se déroule au mois de février et dure trois jours. Il commence par une célébration en l’honneur de la Virgen Socavón. Des parades, des chants, des spectacles, des danses, dont la fameuse Diablada, sont à découvrir tout au long de cette célébration. Dans l’ensemble, l’objectif de cette dernière est de faire honneur à la Pachamama et aussi à la Virgen de la Candelaria de Socavón.

Article connexe : Découvrez une destination des plus captivantes : le Pérou !

La fête des compadres et comadres

Célébrée entre fin janvier et début février, la fête des compadres et comadres est une commémoration unique en son genre. Les compadres et les comadres sont tout simplement les parrains et les marraines du baptême catholique. Il s’agit donc d’une cérémonie religieuse, mais qui peut présenter aussi uniquement des liens amicaux très solides. Le choix du compadre est effectué par son compère pour que celui-ci puisse devenir son frère spirituel, son protecteur, son compagnon. Au cours de l’évènement, ce sont les hommes qui festoient en premier chez leurs amis autour de repas, de boissons et de danses. Ensuite, ce sont les comadres qui profitent pleinement de la fête. À titre d’information, les coutumes varient en fonction de la région visitée. Par exemple, dans le « Valle Alto de Cochabamba », la tradition consiste à se rendre chez son compadre avec des cadeaux culinaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*