Tout ce qu’il faut savoir du home-sitting

Le home-sitting, une nouveauté

Il n’est pas souvent facile de passer les vacances sans penser à sa maison, mais aussi à la maison d’accueil de la destination. Mais la solution a été trouvée, le home-sitting ! Qu’entend-on réellement du home-sitting ? Nous allons donc découvrir en entier ce qu’est le home-sitting et la démarche du home-sitting.

La définition du home-sitting

Le home-sitting  est un concept né aux États-Unis. Connue également sous le nom de la house sitting, cela consiste à confier sa maison à une tierce personne, le home-sitter, pendant un certain temps bien défini, pendant l’absence des vrais propriétaires. C’est comme du baby-sitting, mais ici, la garde concerne la maison et non pas un enfant. Ainsi, un propriétaire peut mettre à la disposition d’un autre son domicile lorsqu’il sera en vacance, en voyage d’affaires, etc. Ce dernier doit cependant en assurer une garde pleine et efficace durant le temps d’absence du possédant.

À quoi sert un home-sitting ?

Tout le monde en sort gagnant lorsqu’il s’agit d’un home-sitting que ce soit pour le propriétaire et pour le futur occupant. C’est une manière très avantageuse de faire garder sa maison, car au premier abord, la maison sera bien entretenue, mais la sécurité sera également assurée en permanence. Il ne sera donc pas nécessaire de faire des travaux de réparation de détérioration à son retour. C’est une solution financière aussi, car il n’est pas question de payer des frais de gardiennage de la maison ni des frais de gardiennage des animaux domestiques. Ces derniers seront bien à l’aise dans leur confort quotidien contrairement à se retrouver dans une maison de gardiennage. Par ailleurs, les avantages profitent également aux home-sitters. Il peut s’agir ici d’un voyageur qui vivra gratuitement dans une propriété pendant les vacances ou les voyages. Cette propriété sera largement équipée qui en conséquence produit un confort inestimable qu’on peut voir ailleurs à des prix très élevés. Voilà l’un des autres avantages mêmes, une économie d’argent face aux divers frais à payer pour un logement.

Comment ça marche le home-sitting ?

Pour commencer la house sitting, il faut avoir recours à une agence sur des sites. Très facile d’utilisation, ces dernières mettront en contact les propriétaires et les home-sitters suivant des conditions bien précises. En effet, des formulaires sont à compléter par l’une et par l’autre pour coïncider les besoins de chacun. Le propriétaire doit porter à la connaissance de son home-sitter les lieux et les services qu’il doit rendre en contrepartie de l’occupation de son domicile. Le home-sitter quant à lui, doit présenter une carte d’identité, un casier judiciaire vierge, une assurance en responsabilité civile pour rassurer le propriétaire de sa solvabilité. Par ailleurs, bien que le home-sitting ne soit pas encore règlementé sur une base légale, les contrats suffisent à eux-mêmes pour régir cette nouvelle tendance. Lors de la mise en contact par les agences, les deux sujets font connaissance et posent les conditions réelles du contrat à effectuer. Ainsi, en cas de litige, il est possible de poursuivre l’un comme l’autre en responsabilité civile.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*