Tout savoir sur l’alternance

Tout savoir sur l’alternance

De nos jours, l’enseignement supérieur ne cesse d’offrir des options utiles aux étudiants pour pouvoir intégrer très vite le monde professionnel. Une des clés nécessaires dans ce domaine est l’alternance. En étant alternant, l’étudiant dispose à la fois une ou plusieurs années d’expérience dans une société et un diplôme, bien évidemment. Cette option constitue une alternative efficace pour rechercher un emploi. Des compétences acquises seront vos bagages pour confronter à la vie active.

Les alternants sont considérés comme des salariés à part entière. Ils participent à la vie d’une société comme tous les autres employés. Ce n’est pas seulement les apprentis qui bénéficient d’un certain avantage, mais l’entreprise récolte aussi les fruits de la présence d’un jeune motivé et dynamique au sein de son établissement. La main-d’œuvre peut être moins chère, mais la qualité du travail est importante.

Qu’est-ce qu’on appelle alternance ?

L’alternance est une méthode de formation qui mélange travail en entreprise et études supérieures. C’est-à-dire que l’apprenti travaille en entreprise tout en suivant une formation dans un centre dédié. Ce moyen d’étude permet aux jeunes de préparer un diplôme en même temps d’acquérir des expériences. Ils bénéficient ainsi des connaissances et des compétences dans une entreprise directement. Mais il existe certaines règles qui régissent l’alternance. Il faut d’abord mentionner que l’alternance est ouverte pour tous jeunes de 16 à 26 ans et aux demandeurs d’emploi qui possèdent 26 ans et plus.

Ensuite, on distingue deux types de contrats, à savoir le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage. Le contrat d’apprentissage concerne un contrat de travail signé pour une durée déterminée allant de 1 an à 3 ans ou en contrat à durée indéterminée. Cette formule s’adresse à tous les jeunes étudiants de 16 à 26 ans. Quant au contrat de professionnalisation, il est synonyme de contrat de travail en durée déterminée de 6 à 12 mois ou en durée indéterminée. Ce contrat est signé par un jeune ayant 26 ans et moins ou un demandeur d’emploi de 26 ans et plus avec une entreprise.

Les contrats en alternance

Dans le secteur de l’alternance, nous pouvons distinguer deux types de contrats que nous avons déjà vus précédemment. Ce que nous allons préciser ici c’est que les deux types de contrats incluent tous une formation qualifiante. Des connaissances théoriques et pratiques sont des avantages indéniables de cette option. À noter également que le contrat d’apprentissage est diplômant tel que le BTS, Licence et Master. Celui de professionnalisation est quant à lui qualifiant avec remise de titre professionnel ou certificat.

Durée de contrat et rémunération pour un alternant

Le contrat pour un alternant dispose aussi d’une durée. Cette durée de contrat varie selon le type de contrat, celui d’apprentissage peut être fixé de 6 mois à 4 ans. Cependant, une période de formation de 400 heures par an est idéale. Pour la professionnalisation, le contrat peut durer de 6 mois à 12 mois et quelquefois, elle monte jusqu’à 2 ans. La formation représente  un seuil de 150 heures par an en moyenne.

Par ailleurs, la rémunération est fixée en fonction de l’âge de l’apprenti. Elle évolue chaque année et l’ancienneté compte aussi. Toutefois, un salaire minimum légal est toujours respecté, quel que soit l’âge qui correspond au SMIC et évalué en pourcentage. À noter en outre qu’une fois l’apprenti atteint l’âge de 18 ou 2 ans, le salaire est majoré selon une tranche supérieure à partir du mois qui suit son mois d’anniversaire.

Les avantages de l’alternance

Nombreux sont les atouts de l’alternance. D’abord, vous pouvez associer une formation théorique à une pratique directe en entreprise. Vous bénéficier à la fois une compétence en formation et une expérience professionnelle en entreprise. Un double statut est offert : à la fois étudiant et salarié tout en bénéficiant des avantages dans chaque cadre. Aussi, la rémunération perçue durant le travail est un atout important pour avoir plus d’indépendance, sans trop compter de ses parents.  Vous avez la possibilité de décrocher un diplôme jusqu’au doctorat tout en récoltant plusieurs années d’expérience.

Un formateur ou un tuteur est disponible pour transmettre une meilleure transmission de compétence. Les apprentis peuvent aussi transformer le contrat d’alternance en contrat à long terme avec la société. De plus, des aides variées sont vraiment bénéfiques pour les alternants comme un bon de transport, une réduction au niveau des accès aux activités culturelles et sportives.

L’alternance est aussi bénéfique pour une entreprise

L’alternance apporte des bénéfices pour l’alternant, mais elle est aussi avantageuse pour l’entreprise avec laquelle il travaille. L’entreprise devient un acteur de formation qui permet de transmettre des compétences à des étudiants en formation. Ces derniers offrent une opportunité idéale pour l’entreprise. L’alternance constitue aussi une solution pour résoudre aux problèmes de recrutement. Une collaboration future est visiblement assurée. Une alternance est alors une véritable aide à l’embauche.

Les périodes d’alternance varient en fonction des établissements. Elles peuvent être réparties comme suit : 2 jours en formation et 3 jours en entreprise ou 2 semaines en entreprise et une semaine à l’école. Il est aussi possible d’adapter le rythme d’alternance selon le  type de formation.

Comment trouver un apprentissage ?

Avant d’opter pour un  apprentissage, il est primordial d’identifier le secteur dans lequel vous souhaitez bénéficier d’une formation. Ainsi, vous mettez votre projet au clair et vous serez motivé de ce que vous souhaitez faire. Sachez toutefois que les formations en alternance répondent à toutes les demandes, quel que soit le secteur d’activité choisi.

Ensuite, cherchez à trouver l’école de formation qui peut s’adapter à vos besoins. Prenez en compte du diplôme que vous aimez obtenir pour faire une recherche plus raffinée. Visiter un annuaire d’écoles est donc important pour avoir un résultat adéquat. Il suffit ensuite de connaitre le différent type d’établissements comme les universités, les écoles privées et le CFA; n’oubliez pas de préciser une ville ou un département pour une liste d’établissements plus proches de chez vous par exemple mettez CFA 91. Toutes les conditions d’admissibilité sont différentes et pour cela, il faut contacter directement le service concerné de l’école avec laquelle vous souhaitez suivre votre formation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*