Location ou achat de stand, quelle solution choisir ?

achat-ou-location-stand

Afin de décider entre la location ou l’achat de stand, il convient de fixer à l’avance les objectifs de l’exposition ou du salon. Dans les deux cas, les deux options représenteront toujours un investissement. Pour en avoir le cœur net, le chef d’entreprise ou son responsable marketing doit se pencher sur quelques points.

En fonction des objectifs à atteindre avec le stand

Un stand pourra avoir plusieurs finalités. Dans le cas d’une simple présence dans une foire ou un marché, un modèle pliable reste la meilleure option.

stand-pliable


Le stand parapluie a l’avantage d’être abordable à l’achat, mais la surface se limite généralement à moins de 12 m². Un mobilier sommaire sera suffisant. Puis, pour ceux qui cherchent à vendre ou à organiser des animations, il faudra un modèle plus grand. Des stands modulables peuvent atteindre jusqu’à 39 m². Leurs prix montent en conséquence. De plus, ces installations personnalisables exigent des aménagements tels qu’un petit bureau pour l’accueil personnalisé, un local de stockage, un comptoir, etc.  Cette option est disponible à l’achat tout comme à la location. Sinon, le stand sur mesure constitue une solution originale. C’est le plus bénéfique en termes d’image de marque, à condition d’avoir le budget nécessaire. De plus, l’installation faite quelques jours avant le salon servira une seule fois.

>> Article connexe >> : Comment créer son entreprise à Grenoble ?

Investir dans l’achat de matériels d’exposition

achat-location-stand
Crédit photo : Stand3D

Quelle que soit la taille choisie, l’achat d’un stand représente un investissement qu’il faudra amortir d’une manière ou d’une autre. En dehors de l’armature et des cloisons rigides, il y aura divers mobiliers à prévoir. Sinon, les PLV sont également à inclure dans la liste des charges. Souvent, le prix du stand lui-même ne représente que le tiers du budget. Pour un modèle pliable de base qui fait entre 9 et 12 m², il faudra compter jusqu’à 2500 euros. La déclinaison haut de gamme pour la même surface atteindra facilement les 8000 euros. C’est une somme, mais pour un stand modulable, il faudra investir le double. En effet, pour avoir un stand modulaire de 30 m², il faudra se préparer à payer entre 15 000 et 30 000 euros. La majorité des exposants choisissent cette option. Toutefois, ce serait encore mieux si une marque peut commander du sur mesure. Pour une installation où tout sera personnalisé, le tarif plancher commence à 300 euros le mètre carré. Il montera jusqu’à 1000 euros/m².

>> Article connexe >> : Pourquoi mettre en place un événement d’entreprise ?

Louer des équipements pour un salon ou une foire

La location comporte de nombreux avantages. C’est économique et cela permet de changer de matériels à chaque salon. Pour mieux en profiter, il vaut mieux demander conseil auprès d’unesociété spécialisée en stand modulaire. Ce standiste propose plusieurs modèles. La modularité des matériels constitue également un atout tant sur l’esthétique que sur le budget. Une table en moins, un comptoir plus petit, tout peut être imaginé pour ajuster le prix au budget de l’exposant qui veut louer. L’économie dégagée servira sur d’autres postes de dépenses tels que les supports PLV. À ce titre, un roll-up coûtera entre 100 et 450 euros. Pour un totem, il faudra miser jusqu’à 600 euros. Pour bénéficier des meilleurs prix, l’idéal serait de tout commander chez un seul fournisseur qui s’occupe de tout comme Stand 3D. Cette spécialiste du marketing se charge de la mise en place de la structure modulable. Elle s’occupera également des différents visuels.

Que l’exposant décide de louer ou d’acheter son stand, seul le bilan permettra de mesurer la réussite de l’opération a été une réussite ou non. Le calcul du retour sur investissement variera selon les critères préalablement fixés. Tant mieux si le standiste est contacté en amont du projet.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*