Apportez une touche de modernité à votre salle de bain avec une douche à l’italienne

Apportez une touche de modernité à votre salle de bain avec une douche à l’italienne

La salle de bain est considérée comme l’endroit d’hygiène et de détente où on profite de relaxation maximale pour se sentir bien. Dans cette optique, bon nombre de propriétaires s’engagent à renouveler leurs salles de bain en remplaçant la baignoire par une douche, en créant une douche italienne, en changeant les revêtements du sol et des murs, etc. Avec une douche fabriquée avec des matériaux résistants, des lignes harmonieuses ainsi que des coloris modernes, la douche devient un véritable havre de bonheur. Il existe un large choix de matériaux permettant de donner un nouveau look à la salle de bain, comme la cabine de douche, le receveur à carreler, la paroi fixe ou pivotante, les pommeaux, les flexibles et tous les autres accessoires.

En vogue, la douche à l’italienne

À la fois contemporaine et esthétique, la douche à l’italienne est facile à nettoyer et à accéder. Pourtant, son installation nécessite un savoir-faire particulier pour éviter les mauvaises surprises. Malgré qu’elle arrive à séduire de nombreuses personnes, ce type de douche n’est pas adapté à tous les logements.

Les étapes à suivre pour créer une douche à l’italienne

Étudier la faisabilité de l’installation

Pour créer une salle de bain italienne, des pré-requis techniques s’avèrent indispensables. Le fait que le receveur se situe au même niveau du carrelage du sol de la salle de bains implique que le sol doit être creusé pour que le receveur s’y encastre. Ou bien le sol de la salle de bain doit être surélevé afin qu’il se trouve au même niveau que le receveur. Cette dernière alternative n’est pas facile à réaliser seulement s’il n’y a que quelques centimètres de différence entre le bord du receveur et le sol. Sinon il est envisageable de créer une marche pour entrer dans la salle de bain.

Vérifier l’évacuation d’eau

Pour une évacuation d’eau optimale, le système doit être 2 à 3 cm plus bas que le niveau du sol. Comme la douche à l’italienne ne dispose pas de rebord ni de seuil, le receveur doit être en pente pour faciliter l’écoulement de l’eau vers le siphon. Un siphon plus large assurera une évacuation rapide.

S’assurer de la qualité d’étanchéité

L’étanchéité est très importante, car tout risque de fuite n’est tolérable dans la création de douche à l’italienne vu que sa désinstallation et sa réinstallation ne sont pas envisageables, contrairement à une douche classique.

Solliciter un professionnel

Comme la pose d’une douche à l’italienne demande un savoir-faire avéré, au risque de procurer un dégât des eaux considérables, il faut éviter à tout prix de s’adresser à un bricoleur du dimanche pour faire la création de douche à l’italienne ou d’essayer de creuser soi-même le sol de sa salle de bain sans avoir la connaissance requise pour ce genre de travail.

Le recours à un professionnel est obligatoire afin de profiter de l’esthétisme et du confort dignes d’une douche à l’italienne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*