Comment choisir son raccord de plomberie ?

Comment choisir son raccord de plomberie ?

Parmi les différents types de raccords proposés au rayon plomberie, il est évident de s’y perdre à moins d’être un connaisseur dans la plomberie. Ce que vous devez savoir avant d’en acheter, c’est que chaque matériau est destiné à des utilisations bien distinctes. Ainsi, il est indispensable de connaitre les avantages, les inconvénients et les spécificités de chaque raccord afin d’acheter l’équipement adéquat. Sachez également que certains modèles de raccords peuvent être installés soi-même et d’autres requièrent le savoir-faire d’un plombier professionnel dans le 77. Dans cet article, vous trouverez l’essentiel à savoir sur les éléments de la plomberie.

Le raccord à sertir

Ce type de raccord est compatible avec les tuyauteries multicouches. Il exige une forte compétence sur les techniques d’assemblage par sertissage et nécessite l’utilisation des outils spécifiques. C’est pourquoi il faut faire appel à des professionnels pour réaliser le montage d’un raccord à sertir. En effet, en plus de garantir une étanchéité optimale, ce type de raccordement est très résistant à la corrosion. De ce fait, il est durable dans le temps et si son installation est bien réalisée, vous ne penserez pas à le remplacer qu’après plusieurs années. Son efficacité s’explique par son prix plus élevé que les autres types de raccords utilisés dans la plomberie. Toutefois, c’est un investissement optimal par le fait que ses caractéristiques sont plus avantageuses que ceux des autres modèles existants.

Le raccord rapide

Connu aussi sous le nom de raccord instantané, le raccord rapide est destiné aux personnes qui ne possèdent pas les qualités nécessaires en matière de techniques d’assemblage de plomberie. Ce type de joint est uniquement utilisable sur un tube en cuivre écroui. C’est donc seulement lorsque vous souhaitez compléter une installation déjà existante que vous devez vous servir de ce type de raccord. En outre, le raccord rapide ne peut pas être encastré. Elle nécessite une pose apparente. Pour la méthode d’assemblage, le raccord instantané n’a pas besoin d’une soudure. Il s’assemble tout simplement par vissage. Il ne s’adapte également pas au gaz. En effet, il existe deux éléments de raccords rapides : bicône et américain. Simple et rapide à monter, le raccord bicône est recommandé pour les interventions urgentes. Il se présente sous la forme d’une olive en laiton qui s’assemble parfaitement au diamètre du tube sur laquelle elle sera fixée et un écrou de serrage avec un filet orienté vers l’extrémité du tube. Quant au raccord américain, il est composé d’un joint en caoutchouc qui assure l’étanchéité, d’un écrou de serrage avec filetage et d’une bague crantée dirigée vers le raccord. Quoi que son système se détériore plus facilement que celui du raccord biconique.

Le raccord en cuivre

Le raccord en cuivre est le plus prisé des consommateurs grâce à sa grande adaptation à toutes les situations. Pratique et multifonctionnel, il permet de réaliser la majorité des assemblages de votre plomberie. En effet, ce type de raccord peut s’utiliser sur la tuyauterie de gaz, sur les systèmes d’air comprimé et sur les équipements à vapeur. Il est également compatible avec les usages sanitaires comme ceux de l’alimentation en eau chaude ou en eau froide. Le point fort du raccord en cuivre est sans doute sa longévité. Il est réputé pour sa durabilité incomparable. Pour réaliser son assemblage, on utilise soit la méthode par sertissage, soit par brasage, soit par vissage, soit par collet battu. Le raccord en cuivre peut être posé en installation encastrée ou apparente. En outre, il existe une variété de raccords en cuivre: le coude, le té, le manchon, le saut de tube et le bouchon. Toutefois, sa mise en œuvre doit être effectuée par un plombier dans le département 77.

Le raccord en laiton

Ce type de raccord est réalisé par l’alliage de deux métaux : le zinc et le cuivre. Il est utilisé pour rassembler de différentes natures entre eux. L’assemblage du raccord laiton se fait soit par vissage, soit par brasage. La technique à visser utilise un collet battu. Elle est réservée pour le raccordement de deux tubes entre eux et des éléments de robinetterie. Les différents types de raccords en laiton à visser les plus utilisés sont : le bouchon, le coude, le manchon, l’union et le té. Par ailleurs, il existe deux types de brasage. D’une part, il y a le brasage tendre qui permet de souder du cuivre avec du cuivre ou du laiton avec du cuivre. Il présente l’avantage d’être facile à installer. D’autre part, il y a le brasage fort qui a la même technique que celle du brasage tendre. La différence est seulement sur le niveau de température pour faire fondre le métal. La température d’un brasage fort doit être supérieure à 450°C.

Le raccord en PVC

Le modèle en PVC est principalement conçu pour les réseaux d’assainissement et d’évacuation et se fixe généralement par collage. L’avantage avec ce type de raccord est son aspect économique et sa facilité d’installation. Ses raccords en PVC se déclinent sous différentes formes et dimensions : les raccords droits (manchon à butée, manchon de dilatation, manchette d’adaptation, manchette de réparation), les coudes (simple, double, à joint élastomère, à lèvre), les embranchements (parallèle, simple, double), les culottes (simple, double), les réductions (excentrées, incorporées) et les tampons (de visite, simple, double, triple). Cependant, sachez qu’il existe un raccord PVC mâle et femelle. L’un peut s’emboîter dans l’autre, mais dans le cas où ils sont identiques, il faut utiliser un raccord manchon pour les assembler.

Le raccord en PER

Le raccord en PER est exclusivement destiné pour l’assemblage des éléments de même matériau. Le raccordement s’effectue par glissement ou par compression. Quoique, la mise en œuvre de ces deux méthodes nécessite l’utilisation d’un outillage spécifique.

Le raccord PER à glissement : Simple et pratique, ce type de raccord est parmi les plus fiables du marché. Il possède une bonne résistance à la corrosion. La raison pour laquelle il est installé sur les équipements sanitaires, sur les plomberies de cuisine et sur les systèmes de chauffage.

Le raccord PER à compression : Que ce soit pour monter ou démonter, il a le grand avantage d’être facile à installer. Il est souvent utilisé en plomberie et en chauffage. Pour les assembler, vous aurez besoin des outils moins spécifiques que ceux d’un raccord à glissement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*