Bien choisir sa lampe frontale

Lampe frontale

Que ce soit à la maison, lors d’un voyage ou en camping, la lampe frontale est un équipement incontournable. En effet, elle nous permet de voir plus clair, que ce soit pour courir, effectuer une randonnée, faire du vélo, ou tout simplement se promener en pleine nuit. En d’autres termes, la lampe frontale est de ce fait l’un des équipements que l’on doit apporter à tout moment, pour pouvoir effectuer une activité nocturne dans les meilleures conditions. Mais comme toute chose, le choix de la lampe ne doit pas être à la légère. En effet, comme toute autre chose, des critères sont à considérer pour associer sécurité et performance, lorsque le jour se couche.

Le confort

Le confort est sans doute le premier critère à considérer pour bien choisir sa lampe frontale. Un point important pour ne pas altérer sa qualité de course. Pas de secret pour s’en assurer : il faut l’essayer ! Étant donné qu’aujourd’hui, un large choix se présente, il faut prendre un peu de temps pour essayer plusieurs styles, afin de savoir celui qui offre le plus de confort. Sans oublier de comparer les prix, car cela varie sans doute d’un fabricant à un autre. Pour assurer le bon maintient de la lampe sur le front sans se blesser, il est préférable de choisir un modèle avec une sangle réglable. Pour garantir le bon serrage, il vaut mieux opter pour une sangle élastique. Ainsi, on peut s’assurer que, quelle que soit sa position, la lampe restera sur son front.

L’éclairage

Pour éviter les accidents, l’éclairage de la lampe ne doit pas être pris à la légère. En effet, il s’agit même du critère le plus important, que ce soit en terme de performanceou sécurité. L’éclairage est déterminé par le type de faisceau. Un faisceau d’éclairage vaste permet une vision assez large. Il s’agit de ce fait de l’éclairage idéal pour s’aventurer dans un endroit peu familier. Par contre, si le milieu est assez connu, mieux vaut opter pour un faisceau plus étroit. Tout dépend de ce fait de son utilisation. Par ailleurs l’intensité de l’éclairage est également à considérer. Là encore, tout dépend de son utilisation ! Une intensité de 50 à 150 lumens est le meilleur choix pour parcourir en zone routière. Par contre, si l’on souhaite s’aventurer dans une zone forestière, mieux vaut opter pour une intensité de 200 lumens.

L’alimentation et l’autonomie

Eh oui ! Pour trouver l’équipement idéal, celui qui ne nous abandonne pas au bon milieu de la nuit, l’alimentation et l’autonomie ne doivent pas être négligées. La lampe frontaleà batterie a une performance incontournable, mais une fois que la batterie est à plat, on ne pourra plus utiliser la torche. Cette dernière est à prioriser pour une promenade nocturne de courte durée, par exemple. Par contre, lors d’un camping ou d’un voyage, mieux vaut prévoir une batterie de rechange. Quant à la lampe à pile, son autonomie est assez importante, malgré sa puissance, un peu en baisse par rapport à celle de la lampe à batterie. Mais il est toujours important de prévoir des piles de rechange. L’achat d’une lampe peut se faire aussi bien en magasin généraliste qu’en site ou en boutique de la course. Rien n’est plus facile pour pouvoir effectuer une activité nocturne dans les meilleures conditions.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*