Ce qu’il faut connaître avant d’acheter un domaine viticole

viticole

En termes d’investissement foncier, la tendance est aujourd’hui d’investir dans un bien tangible et dans la diversification du patrimoine. Dans cette optique, l’acquisition d’un domaine viticole figure parmi les types d’investissement rentable dans le temps et qui tend même à séduire davantage de particulier. Mais, un tel engagement est un projet à penser par deux fois afin de ne pas faire un mauvais choix. Pour ne pas vous perdre dans vos idées, voici les questions auxquelles vous devez trouver des réponses avant de vous lancer.

Pourquoi investirais-je dans un vignoble ?

Se lancer dans l’achat d’un domaine viticole peut avoir de multiples raisons. Cela peut s’agir d’un investissement plaisir. C’est le type d’investissement caractérisé par des personnes qui aimeraient juste acquérir un domaine pour avoir leur propre vin, pour profiter du paysage et du cadre. Bien que ce type d’investissement impulsif ne concerne pas tout le monde, l’achat d’un domaine tend aujourd’hui à séduire davantage de plus en plus de particuliers étrangers, mais aussi nationaux.

Puis, il y a ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier viticole pour diversifier leur patrimoine et pour pouvoir léguer à leur descendance à leur tour. En effet, tout comme tout autre investissement immobilier, l’achat d’un vignoble prend de la valeur au fil du temps. Ainsi, en transmettant la propriété du domaine à ses héritiers est non seulement un moyen de garder le bien dans la famille, mais aussi un moyen qui va permettre de faire perdurer l’appellation des bouteilles produites.

A lire également >> : Zoom sur l’externalisation offshore

Pour réaliser ce type d’investissement, l’acquéreur peut même bénéficier de différents avantages fiscaux en intégrant particulièrement un GFV (groupement foncier viticole). Toutefois, l’acquéreur est soumis à certaines règles. Il doit par exemple payer un ticket d’entrée d’environ 20 000 à 60 000 euros. Il devra également acquérir un nombre minimal de parts de GFV. Pour pouvoir transmettre son bien, il doit en être au moins le propriétaire pendant deux ans, et le bien devra être la propriété de sa descendance pour au moins cinq ans.

Comment pourrais-je trouver mon terrain ?

En raison du monde très secret du vin, notamment en termes de transaction viticole, il n’est pas toujours facile de trouver et même, d’avoir des informations sur un éventuel mise en vente d’un domaine. Il est dans cette mesure indispensable de se fier au bouche-à-oreille, de demander auprès d’une agence immobilière et de faire confiance à son agent. Il est aussi possible de trouver des offres sur des sites internet spécialisés.

1 Trackback / Pingback

  1. Teambuilding : 10 activités pour surprendre ses collaborateurs - Une vie + "Pratique"

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*